Forum 2018

Les inscriptions sont présentement closes.

 

Au plaisir de vous accueillir lors de l’événement!

 

Programmation

Cliquez pour agrandir l’image

 

Merci à nos partenaires financiers

  

Le Québec célèbre la Journée mondiale de l’énergie éolienne

Le Créneau d’excellence en éolien est fier de souligner la Journée mondiale de l’énergie éolienne, une initiative du Global Wind Energy Council (GWEC). Au cours de cette journée du 15 juin, des milliers d’activités publiques et corporatives seront organisées partout sur la planète (https://globalwindday.org/). Ce sera également le cas au Québec et ailleurs au Canada, avec des activités qui se dérouleront tout au long de la semaine.

Colloque de l’industrie éolienne, Gaspé (Québec)
Le TechnoCentre éolien soulignera la journée mondiale de l’énergie éolienne au cours de la 11e édition de son colloque annuel. L’événement regroupera plus de 200 représentants de
l’industrie éolienne les 12, 13 et 14 juin. Au menu : rencontres d’affaires, activités de réseautage et conférences portant sur différents sujets tels que l’innovation et l’optimisation de la production. Il est encore possible de s’inscrire au www.eolien.qc.ca/colloque2017/.

Parc éolien de l’Anse-à-Valleau, Gaspé (Québec)
Cartier Énergie Éolienne célébrera le 10e anniversaire de son parc éolien situé dans le secteur de l’Anse-à-Valleau. Une journée portes-ouvertes au public aura lieu le samedi 17 juin de 13 h à 16 h. Il s’agira d’une occasion idéale pour la population de venir rencontrer les opérateurs du parc éolien, de découvrir les installations et les équipements de sécurité qui ont obtenu des prix de la CNESST. La visite d’une éolienne est également au programme ! Le point de rencontre se fait aux bureaux du parc éolien au 1201, boulevard Anse-à-Valleau.

Une technologie en pleine expansion
L’énergie éolienne a connu un développement fulgurant à l’échelle de la planète au cours des dernières années. Avec cette énergie renouvelable, plusieurs gouvernements remplacent des systèmes électriques utilisant des combustibles fossiles. Ces initiatives permettent de réduire considérablement les émissions des gaz à effet de serre et ainsi lutter contre les changements climatiques. Au Canada, les provinces de l’Alberta et de la Saskatchewan ont lancé des appels d’offres au cours de la dernière année.

« L’énergie éolienne demeure toujours la solution énergétique verte au Québec. Alors que les coûts pour les barrages hydroélectriques suivent le cours de l’inflation, le prix des parcs éoliens est en constante diminution en raison de la maturité acquise par l’industrie, l’amélioration des technologies et la présence d’une plus grande compétition en raison d’un nombre plus grand de promoteurs aguerris. Les prix des projets annoncés dans le monde au cours des dernières années permettent de croire que les prochains appels d’offres au pays permettront aux gouvernements provinciaux de réduire la facture d’électricité de leurs citoyens », mentionne le directeur du Créneau d’excellence en éolien, Dave Lavoie.

Rappelons que la Journée mondiale de l’énergie éolienne vise à faire connaître l’énergie éolienne, sa puissance et toutes les possibilités qu’elle offre pour changer notre monde. Il s’agit également d’une journée qui permet de découvrir tout le travail que les pionniers de l’éolien ont accompli jusqu’à maintenant partout à travers le monde. On retrouve des parcs éoliens en activité dans plus de 80 pays.

Consulter le communiqué complet. Source : Créneau éolien ACCORD

Exploramer propose de plonger sous les vagues pour découvrir le fleuve

Le musée Exploramer de Sainte-Anne-des-Monts propose une toute nouvelle exposition. Intitulée Mystères sous les vagues, elle se veut un accès privilégié à tout ce qui se passe sous la surface du fleuve Saint-Laurent.

La directrice générale du musée, Sandra Gauthier, explique que l’exposition propose de démystifier et de comprendre cette nappe d’eau qui fascine tant de gens. L’équipe d’Exploramer a voulu rendre accessible et vulgariser les travaux de scientifiques régionaux. Une quinzaine de chercheurs ont participé à l’exposition. Ils proviennent de l’Institut des sciences de la mer (affilié à l’UQAR), de l’Institut Maurice-Lamontagne, de Merinov et du Centre de recherche sur les biotechnologies marines.

L’exposition permet de découvrir l’histoire du fleuve, ses mythes et réalités, et d’apprendre divers faits insolites. Parmi les sujets qui sont abordés : les espèces envahissantes, la pollution, les changements climatiques et les biotechnologies marines, des domaines qui évoluent très vite.

Les enfants trouveront aussi leur compte, notamment avec une partie sur les sirènes et les monstres marins.

Un volet participatif est également proposé. « Le public sera invité à amener des idées pour résoudre certaines problématiques, mentionne Sandra Gauthier. Les suggestions qui ont du potentiel seront transférées aux scientifiques. »

Mystères sous les vagues est une première exposition itinérante pour Exploramer. Il est donc prévu qu’elle se promène un peu partout au Canada.

Consulter l’article complet. Source : Radio-Canada

Innofibre présentera ses recherches lors d’une activité citoyenne à Nicolet

Innofibre, le centre d’innovation des produits cellulosiques affilié au Cégep de Trois-Rivières, sera à l’évènement « Vide-grenier et plaisirs verts Sogetel » à Nicolet, le samedi 13 mai, afin de présenter les applications de ses recherches.

À thématique environnementale, la journée propose un vide-grenier pour les citoyens, mais aussi l’évènement « Les Plaisirs verts » dans le parc Marguerite-D’Youville. Il s’agit de plusieurs activités d’exploration du créneau environnemental sous la thématique « énergies et matériaux ».

Consulter l’article complet. Source : Cégep de Trois-Rivières

Plus de 200 participants à la première édition du RAQ !

Vendredi le 7 avril dernier avait lieu le 1er grand événement dédié à la réalité augmentée à Québec. Organisé par le Centre en imagerie numérique et médias interactifs (CIMMI) et ses partenaires, cet événement, succédant au déjà célèbre WAQ (Web à Québec), avait lui aussi lieu au Terminal du Port de Québec. Cette 1re édition a réussi à attirer plus de 200 participants, 14 conférenciers chevronnés, plusieurs bénévoles technophiles et pas moins de huit entreprises et organismes meublant la zone démo.

Je m’attendais à y voir le futur, à savoir comment m’y préparer, à l’anticiper…finalement, ce futur est déjà bien là et a cédé sa place au présent, car si vous ne le saviez pas : les technologies progressent à vitesse grand V!

Un programme très chargé, car il y avait plus de 12 conférences, toutes dans la même salle, qui devaient s’enchaîner dans un horaire très serré. L’objectif du RAQ-2017 était d’exposer le savoir-faire d’entreprises d’ici et des centres de recherche au service de nos PME et organismes et c’est chose faite.

Les nombreuses présentations étaient parsemées d’exemples d’applications, de technologies innovantes, en plus d’être supportées par des conseils sur les bonnes pratiques du VR/AR, sur leurs marchés et à savoir comment ces technologies augmenteront la productivité et l’accroissement des revenus de nos entreprises, tout en faisant un détour important sur la propriété intellectuelle de ces innovations, ainsi que leurs applications futures. Lire l’article complet.

Source : Association québécoise des technologies.

Découvrez un CCTT par semaine !

Lancée officiellement en février sur les médias sociaux, la série de capsules CCTT vedette de la semaine vous permet d’en savoir davantage sur les 49 centres collégiaux de transfert de technologie et de pratiques sociales novatrices (CCTT). Les vidéos produites par les CCTT se voulaient une réponse à l’invitation du Réseau Trans-tech : Pourquoi les experts (et les DG!) sont-ils fiers de travailler pour ce CCTT ?

Consultez toutes les vidéos sur Facebook, Twitter et YouTube !