Des experts en mode solution : innovation technologique et sociale

UNE COLLABORATION IMAR & CDCQ : PROGRAMME DES BATEAUX ABANDONNÉS DE TRANSPORTS CANADA

14 mars 2018

L’Honorable Marc Garneau, ministre des Transports annonçait le 12 mars à Vancouver, les bénéficiaires d’un financement de plus de 1,3 million de dollars dans le cadre de deux programmes visant à enlever les bateaux abandonnés sur le littoral canadien. Le Centre de développement des composites du Québec (CDCQ) et Innovation maritime (IMAR) étaient très heureux d’apprendre qu’ils ont obtenu une subvention de 300 000 $ pour une collaboration de recherche visant à étudier la façon de recycler les navires en matériaux composites (fibre de verre et résine thermodurcissable) par des procédés de pyrolyses et de développer des matériaux recyclables comme les thermoplastiques-composites à fibre longue pour utilisation dans de nouveaux bateaux. Le projet « Étude sur le recyclage des navires en fibres de verre et sur les performances des matériaux recyclables appliquées à la conception de navires » débutera en septembre prochain et sera réalisé sur une période de trois ans.

Le ministre Garneau mentionnait dans la conférence de presse que « Les bateaux abandonnés ne sont pas seulement une source de pollution visuelle ; ils sont aussi un problème de sécurité et un fardeau financier pour les collectivités. Le Programme de bateaux abandonnés dans le cadre du Plan de protection des océans, une des nombreuses initiatives lancées pour améliorer la situation relative aux bateaux abandonnés au Canada, fournit un soutien financier crucial aux collectivités, comme celles en Colombie‑Britannique. Notre gouvernement prend également d’autres mesures pour réduire le nombre de bateaux préoccupants qui présentent un danger dans les eaux canadiennes et pour soutenir la préservation et la restauration des écosystèmes marins. »

Monsieur Sylvain Lafrance, directeur général d’Innovation maritime se réjouit de cette nouvelle :« Cette subvention permettra aux chercheurs et au personnel technique des deux CCTT de pouvoir collaborer pour une première fois dans un projet d’innovation dans le secteur maritime ». « Il est triste de constater que des petits bateaux en composites (fibre de verre) soient abandonnés par leur propriétaire à la fin de leur vie utile.  C’est un enjeu de développement durable qui s’inscrit dans le plan stratégique du CDCQ.   Les chercheurs de l’équipe du CDCQ travailleront de concert avec l’équipe d’Innovation maritime pour trouver des technologies de valorisation pour les bateaux abandonnés et pour développer des matériaux de mise en forme de bateaux futurs qui seront recyclés à la fin de leur vie utile » mentionne Mme Janic Lauzon, directrice générale du CDCQ.

Consulter le communiqué complet.

Soumettre une nouvelle

Vous avez une nouvelle a nous partager? Cliquez ici pour la soumettre!